Les  fascias

FasciasComment nos corps perdent-ils leur alignement ?

 
Le stress dû au surmenage, les comportements physiques et émotionnels répétitifs, et même un traumatisme, sont transmis à l’organisme. Vous pouvez vous en apercevoir par un diaphragme comprimé, des épaules voûtées, un déséquilibre au niveau de l’alignement corporel. En effet, une mauvaise posture, un manque de souplesse, et des mouvements répétitifs ont tendance à enraciner les fascias dans des schémas.

 

Nos corps stockent les traumatismes de nos vies dans nos fascias, ce qui peut conduire à une rigidité musculaire et structurelle. Des adhérences se forment au fur et à mesure dans le tissu aponévrotique et ceci réduit l’amplitude au niveau des mouvements.

La bonne nouvelle c’est que vos fascias sont incroyablement malléables !

 

Que sont les fascias? 

Les fascias sont des tissus mous du système de tissu conjonctif qui imprègnent le corps humain. Ils forment un ensemble de la matrice tridimensionnelle de support structural. Ils entourent tous les organes, les muscles, les os et les fibres nerveuses.

 

Parmi les différents types de tissus qui sont impliqués dans la dynamique de l’appareil locomoteur, les fascias ont reçu relativement peu d’attention scientifique. Une raison pour laquelle les fascias n’ont pas reçu cette attention adéquate dans les dernières décennies est que ces tissus sont  tellement omniprésents et interconnectés que cela frustre facilement l’ambition commune de chercheurs qui désirent diviser en un nombre distinct de sous-unités, afin de les classer. Dans les fiches anatomiques, les fascias sont généralement éliminés, afin que le spectateur puisse  voir les organes, les nerfs et les vaisseaux, mais dès lors, il ne parvient pas à apprécier les fascias, qui relient  et séparent ces structures.

 

En fait, il a fallu attendre 2007 pour que le premier Congrès international de recherche sur les Fascias (qui  a eu lieu à la Harvard Medical School) puisse apporter une nouvelle prise de conscience sur l’importance du système de la sangle aponévrotique.
Avantages du foam roller :

– Permet une compression des fascias afin de permettre à ceux-ci une extensibilité.

– Agit sur les Trigger points

– Diminue les tensions musculaires

– Diminue le stress sur les articulations

– Permet l’alignement au niveau vertébral

 

Exercices avec le foam roller. 

 1 : Colonne vertébrale-Positionnement : 

-Inspirez, dirigez vos bras au-delà de la tête de manière contrôlée et lente tout en maintenant votre gainage.

-Expirez, enroulez la colonne vertébrale

– Inspirez, allongez votre colonne vertébrale tout en abaissant votre poitrine et placez vos ischions en direction de  vos talons.

-Expirez, maintenez la position.
2 : Relâchement du diaphragme-Positionnement : 

Placez le foam roller à la base de vos omoplates (pour les femmes à la ligne de votre soutien gorge). Enlacez vos doigts, placez vos mains à la base de la tête afin de porter votre nuque. Placez vos pieds à plat au sol largeur de bassin avec vos genoux fléchis.

Respiration :

-Inspirez, arquez votre colonne thoracique au dessus du foam roller (cela ne doit pas être douloureux) .

-Expirez sur votre retour, expirez tout l’air de vos poumons.

3 : Rolling Swan -Positionnement :

Allongé à plat ventre au sol, le bassin et la colonne en position neutre, les bras écartés largeur d’épaules. Les avant-bras sont posés sur le foam roller, la tête est dans le prolongement de la colonne vertébrale avec le front décollé du sol.

Respiration :

-Inspirez,  effectuer une extension de la colonne vertébrale et faites rouler le foam roller au niveau des avant-bras, les bras se fléchissent. Le pubis reste au sol et pendant tout l’exercice, vous veillez à garder vos omoplates et épaules basses.

-Expirez, revenez en position de départ en faisant rouler le foam roller sur votre retour, expirez tout l’air de vos poumons

Massages 

1 : Massage des ischios-jambiers 

-Expirez, faites rouler le foam roller jusqu’aux genoux en enroulant la colonne vertébrale et en gardant les jambes parallèles.

-Inspirez, revenez à la position de départ.

2 : Massage du tenseur du fascia lata 

-Expirez, faites rouler le foam roller en direction du genou

-Inspirez, revenez à la position de départ.

3 : Massage du quadriceps 

-Expirez, amenez les épaules au-dessus des mains en faisant rouler le foam roller sur les cuisses jusqu’aux genoux, garder le corps parallèle au sol.

-Inspirez, revenez en position de départ.

Voici un tout petit aperçu de ce que vous pouvez réaliser avec un foam roller. Le reste, vous le découvrirez bien vite au cours.

 

 

 

Leave a comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)