La pleine conscience – Interview de Malorie Cauchy

Il est imAur pleine conscienceportant pour moi d’avoir une vision holistique même lorsque nous parlons de remise en forme du corps.
Notre corps fonctionne à différents niveaux : physique, émotionnel, mental…

Nous ne pouvons déconnecter le corps de ses différentes dimensions. Comme je le mentionne souvent au cours, quand nous sommes réellement connectés avec qui nous sommes, le cours peut devenir une forme de « méditation en mouvement ».
 
Je pratique la méditation depuis plusieurs années et j’ai suivi un cycle de pleine conscience qui, je pense, peut être un superbe outil que vous pouvez utiliser dans votre vie quotidienne.
 
J’aimerais vous présenter Malorie Cauchy qui est professeur de pleine conscience pour les enfants. Elle a bien voulu me consacrer un peu de temps afin de vous faire découvrir la pleine conscience. C’est une personnalité rayonnante et je suis persuadée qu’après cette interview, vous désirerez en apprendre davantage sur la pleine conscience.

 

1) Quel est l’intérêt de la pleine conscience pour la vie quotidienne?
Malorie Cauchy
Personnellement, elle m’aide et m’enrichit à deux niveaux importants : Elle donne plus d’équilibre, de stabilité, de force intérieure, de conscience et de joie.
Puis sur le plan interpersonnel, elle ouvre et permet plus de place, de disponibilité aux autres : écoute, empathie, altruisme.
C’est un chemin de vie vers une transformation individuelle et collective, qui dépasse l’outil en lui – même.
 2) Qu’est ce qui t’a motivée à devenir professeur de pleine conscience?

En observant les effets positifs se développer dans ma vie, je me suis dit que cela aurait été un outil essentiel et précieux à apprendre plus jeune, dès l’enfance ou l’adolescence. Enseignante de formation, je suis passionnée par tout ce qui touche à la pédagogie et à l’accompagnement.
Je réalise un rêve en proposant aux plus jeunes cette approche, qui peut vraiment les aider sur leur chemin en devenir d’adulte, mais aussi en vue de participer à la construction d’une société altruiste, solidaire et engagée.

 

3) Si des personnes sont intéressées de suivre un cycle de pleine conscience, où peuvent-elles trouver des informations?

* L’association pour le développement de la Mindfulness répertorie les instructeurs certifiés:
http://www.association-mindfulness.org

*  On peut aussi trouver des informations pratiques sur le site de l’asbl Emergences : https://www.emergences.org
Elle est parrainée par Mathhieu Riccard et Christophe André.
 
* Cette asbl a crée le projet « Graines d’Emergences » pour répondre aux nombreuses sollicitations émanant d’écoles mais aussi de parents, soucieux de fournir aux adultes de demain le bagage nécessaire pour vivre dans un monde aux défis multiples.
 
Cette équipe est composée de professionnelles venues d’horizons complémentaires, qui ont choisi de dédier tout ou une partie de leur vie professionnelle à la diffusion et à la transmission des pratiques de pleine conscience.
Pratiquant la méditation à titre personnel depuis plusieurs années, elles se sont formées aux meilleures méthodes en Belgique ou à l’étranger pour intervenir auprès des enfants/ ados,
et se sont engagées dans un processus de formation continue et participent régulièrement à des retraites méditatives.

4) Malorie, tu pratiques également le pilates : peux tu nous expliquer ce que cela t’apporte?
 
C’est une pratique qui me permet de me poser, de prendre rendez- vous avec moi – même, en me reliant au corps et au souffle. J’adore commencer la semaine ( lundi matin) par cet atelier.
Je peux alors être très consciente de toutes les sensations, m’ouvrir au moment présent, me relâcher, et en même temps, tonifier et muscler le corps. C’est très complet comme technique et j’apprécie beaucoup la façon dont tu l’animes Aurore ; ce n’est pas que du sport, c’est aussi une pratique corps/ esprit !
 
Merci  Malorie !

Informations  :
Graines d’émergences : http://grainesdemergences.be
Ou sur FB : Graines D’Emergences

L’apprentissage de la pleine conscience pour enfants en bas âge avec Malorie Cauchy.
Malorie Cauchy: Éducatrice Pleine Conscience pour enfants 0477/ 71 . 80 .33. 
email: malorie.cauchy@yahoo.fr

 

 

 

 

Méthode Pilates Fusion & Grossesse

La méthode Pilates Fusion est-elle bonne quand je suis enceinte ?

Photo LMPratiquer cette méthode régulièrement vous aidera à:

– Renforcer les muscles du ventre, cela aidera  votre corps à mieux faire face aux contraintes provoquées par le poids de votre bébé en pleine croissance.

– Réduire les maux de dos en exerçant les muscles les plus profonds du ventre, cela stabilisera votre dos et votre bassin.

– Renforcer le plancher pelvien, ce qui vous aidera à soutenir l’intestin, la vessie et de l’utérus pendant que votre bébé grandit et se déplace vers le bas.

– Maintenir l’équilibre, même si votre centre de gravité se modifie.

– Prendre conscience de votre respiration et la contrôler, ce qui est important pour la grossesse.

Quelles précautions dois-je prendre ?

Tout d’abord, parlez-en avec votre gynécologue et n’oubliez pas de lui demander une autorisation écrite pour participer aux cours.

Ensuite, sachez également que chaque posture de la méthode Pilates Fusion peut être adaptée. Les modifications vous permettront de maintenir le but de l’exercice tout en respectant le stade où vous en êtes arrivé.

La grossesse est un temps incroyablement sacré, votre corps change et prépare un nouvel être à venir.

Voici quelques conseils pour vous maintenir en forme pendant vos 9 mois de grossesse :

– Pendant votre grossesse, il est important d’écouter votre corps. Ne vous laissez pas avoir trop chaud et ne vous exercez pas dans des conditions trop chaudes. Comprenez que ce qui vous paraissait bon pendant un mois de la grossesse peut ne plus l’être le mois suivant. Soyez tolérantes envers vous-mêmes et à votre écoute.

– L’exercice est excellent pour votre circulation sanguine et pour la connexion avec votre corps.

– Assurez-vous de travailler avec un/une instructeur qui est qualifié et en qui vous avez confiance.

– Hydratez-vous, vous êtes 2 maintenant !

– Choisissez soigneusement les aliments avec lesquels vous allez vous nourrir afin d’aider votre bébé à bien se développer et lui donner le meilleur départ possible. Après votre accouchement, il est important de ne pas s’exercer tant que votre médecin ne vous y a pas autorisé. Vous risquez  des dommages si vous vous entraînez trop tôt. Soyez donc patientes et laissez à votre corps le temps de se remettre de la grossesse.

Témoignage :

Voici le témoignage d’une de mes élèves qui vient juste d’accoucher (Encore Bravo à toi M.D ).

« J’ai lu dans « attendre un enfant autrement  » que cette technique était conseillée pendant la grossesse et je me suis lancée. Cela m’a apporté un apaisement de savoir que j’allais m’y tenir grâce au rendez-vous hebdomadaire. Ce qui m’a rassurée ! Le fait de le faire en groupe et m’inscrire au cours étaient un gage de régularité.

La petite taille du groupe m’a assuré que je serai corrigée de mauvaises postures. Cela m’a apporté de la tonicité corporelle surtout durant la période de ma grossesse où j’ai déménagé et où en contrepartie je suis restée beaucoup couchée à me reposer.

Merci beaucoup Aurore. »

Voici quelques liens intéressants :

Made with Repix (http://repix.it)

– Boutique Ecoollogique pour enfants : http://www.couchelavable.eu/boutique/

-Le babibar : Un centre de rencontre et bien plus…. http://lebabibar.be/

-L’apprentissage de la pleine conscience pour enfants en bas âge avec Malorie Cauchy. (Malorie Cauchy: Educatrice Pleine Conscience pour enfants 0477/ 71 . 80 .33).

Un tout grand merci à Laura, Stéphanie et Marie pour leur contribution !

 

Idées de recettes détox…

Veuillez trouver ci-dessous quelques idées pour profiter de ces moments sans vous culpabiliser.

Lors de la saison des fêtes ou à des occasions, ne vous privez pas des saveurs traditionnelles, mais modérez vos portions!

Misez sur la modération:
·         Soyez sélectif dans le choix de vos hors-d’œuvres. Quelques crevettes, des bâtonnets de légumes et des rouleaux de saumon fumé fourrés au fromage blanc sont des options plus saines pour le cœur que les rouleaux frits, le pâté de foie gras et les amuse-gueules à pâte feuilletée.
·         Commencez par remplir votre assiette de légumes. Ils vous fourniront non seulement un apport en vitamines, minéraux, antioxydants et fibres. Ils laisseront également moins de place dans votre assiette pour les aliments plus indigestes.

Après un bon repas, sortez pour une bonne marche vivifiante.

Citron

Ce que je vous conseille pendant cette période assez chargée, c’est d’aider votre digestion avec un jus de citron chaud le matin !

Le citron est un fruit rempli de saveur, tout en offrant une dose de vitamine C supplémentaire et d’enzymes à votre alimentation. De plus, lors de la digestion, le citron n’est pas acide pour le corps.
Le citron stimule la fonction du foie (le principal organe de détoxification) et aide à la régénération des tissus.
Pour maximiser les avantages de cette détoxification, prenez l’habitude de boire une tasse d’eau chaude avec un demi-citron pressé au matin.
Vous pouvez également vous rafraîchir pendant la journée avec de l’eau à laquelle vous avez ajouté un citron frais.
 Après votre jus de citron chaud, vous pouvez prendre ensuite un smoothie vert au matin afin de bien commencer la journée.

  Smoothie

 Les smoothies verts contiennent des acides aminés de haute qualité, des minéraux, des vitamines et des antioxydants. C’est une façon simple de renforcer votre système immunitaire.  Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un blender et d’un esprit ouvert !

Le smoothie vert étant une alimentation alcaline, cela vous permettra de réguler une partie de votre acidité. Ce smoothie est rempli de fibres, celles-ci sont essentielles pour la détoxification et aide votre tube digestif à rester propre.
La recette du smoothie vert est simple: vous avez seulement besoin d’un blender, de certains légumes verts à feuilles et des fruits. Privilégiez des produits de bonne qualité sans pesticides.
 

Ma recette (pour 1 personne) :

½ banane
½ pomme
1 morceau de gingembre frais
½ citron pressé
1 portion de laitue romaine
1 portion d’épinards (avec le temps, vous pouvez ajouter d’autres légumes verts à feuilles, c’est juste une question d’habitude)
1 verre de lait d’amande (vous pouvez changer par de l’eau, du lait de noisette, de coco…mais évitez le lait de vache).
 

N’oubliez pas que la digestion commence dans la bouche, alors activez ces enzymes salivaires par « mâcher » votre smoothie !

Pourquoi s’étirer ?

Pourquoi s’étirer ?

Les muscles sont constitués d’un ensemble de milliers de fibres musculaires qui sont contenues dans une enveloppe appelée fascia. Les mauvaises postures, les mouvements répétés, la sédentarité ainsi que le stress engendrent une perte de souplesse et de l’élasticité des muscles et de leur enveloppe. Si un muscle se raccourcit, il provoque une contrainte articulaire et une usure prématurée de l’articulation. Cela limite alors l’amplitude du mouvement et peut modifier la posture, ce qui peut être une source de douleurs. Il est donc intéressant d’avoir une bonne souplesse afin de maintenir une qualité de vie.

Qu’est-ce qu’un bon étirement ?

Selon L’American College of Sports Medicine, les adultes devraient faire des exercices de flexibilité au moins deux ou trois jours par semaine pour améliorer l’amplitude des mouvements.
Chaque étirement doit être tenu pendant 10-30 secondes jusqu’au point d’un léger inconfort.
Répétez chaque étirement deux à quatre fois : l’étirement statique, dynamique et le PNF (facilitation neuromusculaire proprioceptive – gamme d’exercices de mouvement) sont tous efficaces.

Quand doit se pratiquer un étirement ?

Les étirements se font en fin de séance quand les muscles sont chauds et prêts pour les étirements.
Voici ci-dessous une équipe de mini-foot (La Team Deluxe, D2 de la Ril) venue apprendre, grâce au cours de Pilates, les bases d’un bon étirement après un match.

 

 Equipe de foot

 

« L’entraînement par la technique Pilates induit une amélioration de la souplesse au niveau des ischios jambiers. Ceci a été mis en évidence sur une population variée pratiquant une séance par semaine d’une heure pendant 6 mois » (Segal, N.et al., 2004)