Témoignage Arthur

Un avis masculin sur la technique « Pilates » et Aurore B

 

Arthur TémoignageA première vue et quoiqu’inventée et promue par un homme, en l’occurrence « Joseph Pilates », on pourrait penser que cette technique plutôt douce et progressive , convient plus aux femmes qu’aux hommes.

 Les hommes sont,en effet, plus facilement attirés par des techniques plus brutales, plus spectaculaires visant principalement à entretenir et améliorer leur condition physique, souvent, en vue de la pratique de leur sport favori.

En fait, il n’en n’est rien . La technique Pilates convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes quoique permettant des adaptations spécifiques aux deux sexes.

La technique Pilates a un objectif plus vaste et plus global et par là meme s’adresse et convient à un public plus large et varié , masculin ou féminin, avec des applications ajustées à chaque catégorie de pratiquants selon le sexe, l’age, la condition physique.

 Le programme Pilates allie le mental au physique:

– Le mental par la concentration, la mémorisation, la volonté, l’endurance et la ténacité.

– Le physique par l’exercice, le développement et le maintien des nombreux muscles de notre corps, dont beaucoup d’entre nous et moi le premier, ignorent l’existence et l’utilité .

Aux soins de la musculature se joint le souçi de l’ossature et principalement la colonne vertébrale, les épaules, le bassin ,les hanches, les chevilles.Le tout…mental et physique…cadencé par la respiration.

Savez vous respirer ?

Vous serez bien étonnés d’apprendre que pour beaucoup d’entre nous,la réponse est…NON.

Vous apprendrez à respirer comme je l’ai fait et le fais encore.La coordination entre la respiration et l’exécution du mouvement est indispensable.

Inspirez…soufflez…quand, pourquoi et comment…Aurore B vous l’apprendra.

 Soyez décontractés mais conscients et précis dans l’exécution de l’exercice demandé au rythme d’une bonne respiration. C’est tout un programme, pas toujours facile mais tellement satisfaisant quand on croit l’avoir bien fait et que votre professeur, instructeur, coach …vous le dit !

Vous l’aurez compris, la méthode « Pilates » nécessite la présence active d’un instructeur averti, passionné de sa discipline, attentif et exigeant.

Toutes ces qualités, je les ai trouvées chez Aurore B, outre son sourire et sa gentillesse alliés à une conscience professionnelle rigoureuse et une maitrise d’un savoir, toujours, en recherche.

Last but not least….l’interêt de la technique Pilates, outre l’enseignement et la pratique, dispensés pendant les cours, se retrouve dans la vie de tous les jours…chez vous ou ailleurs, dans vos activités journalières, au travail comme au repos…..vous penserez à votre corps, à votre attitude, à votre positionnement, à votre stature et à vos mouvements.

De temps en temps,Aurore …surgira dans votre conscience et vous dira : Non…pas comme ça …relachez les épaules…descendez le menton…rentrez le ventre….respirez…pas d’apnée ….bravo !

Avec « Pilates » vous ne serez plus, tout à fait , seuls pour le plus grand bien de votre esprit et de votre corps.

Merci Aurore.

Arthur

L’engagement du planchier pelvien…c’est quoi ?

Dans mes cours, j’insiste souvent sur l’importance d’engager votre plancher pelvien et votre transverse avant de commencer tout exercice. Découvrez pourquoi dans cet article : Bonne lecture ! » Aurore

Pourquoi l’action du plancher pelvien et du muscle transverse sont-ils importants ? 

Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir des abdominaux bien toniques afin d’assurer un bon maintien de la colonne vertébrale et assurer sa protection. De plus, une mauvaise pratique des abdominaux peut entraîner à terme : descente d’organes, incontinence, hernies…le but n’est pas ici de vous effrayer, mais de vous faire prendre conscience de l’utilité d’une bonne contraction de ceux-ci. 

Le plancher pelvien 

Pour rappel, le plancher pelvien est une courroie, comme un hamac de muscles, qui va de l’arrière de l’os pubien à l’arrière de l’anus. Il soutient la vessie et les intestins et tend à s’affaiblir avec l’âge

 PP1

 

Images pour vous faciliter l’engagement du plancher pelvien 

Pour engager le plancher pelvien, chez les femmes, il est nécessaire d’imaginer que vous vous retenez d’aller à la selle en serrant l’anus puis le vagin. Pour ce dernier, imaginez que vous vous retenez d’uriner. Concernant les hommes, serrez également l’anus, puis représentez-vous que votre pénis est en érection. Ayez également la sensation de remonter les organes au centre du corps : tout comme un ascenseur qui monte ou comme lorsque vous rentrez dans l’eau froide. 

Le muscle transverse

Le muscle transverse  est le muscle le plus profond des abdominaux. Il part du dos, s’accroche sur les vertèbres et tapisse toute la hauteur de l’abdomen. C’est comme une gaine renforcée vers le bas qui remonte les viscères. Ses fibres sont à l’horizontale. Lorsqu’elles sont contractées, elles réduisent le diamètre de la région abdominale et a pour action de faire rentrer le ventre.

 PP2

 

À leur origine, les fibres du muscle transverse s’attachent  :
          – sur la face profonde des sept dernières
            côtes;
          – sur les cinq vertèbres lombaires;
          – sur la crête iliaque;
          – sur l’arcade fémorale.

Le transverse est un muscle qui n’est pas assez travaillé et qui est difficile à renforcer. Pourtant, il est primordial dans la statique, la respiration, la silhouette et la protection du périnée.

Images pour vous faciliter l’engagement du transverse

Pour engager le transverse, cherchez  à rapprocher le nombril de la colonne vertébrale (« aspirer le nombril ») : imaginez par exemple que vous voulez rentrer dans un pantalon trop petit. Afin de garantir la bonne exécution du mouvement pendant l’effort, apprenez à respirer sans lâcher le centre (plancher pelvien et transverse). De plus, en activant le centre avant chaque mouvement, vous ressentirez davantage de stabilité et de précision pour réaliser vos exercices.

La bonne contraction

Il faut toujours contracter le plancher pelvien en premier lieu, puis le transverse : cela permettra d’éviter toute poussée vers le bas et associera le travail du périnée aux abdominaux.

 PP3

Ce dessin illustre bien le résultat produit si on oublie d’engager le plancher pelvien en premier !